Accompagnement périnatal

Céline Timmermans

PSYCHOLOGUE CLINICIENNE - PSYCHOTHERAPEUTE -

SPECIALISEE EN PERINATALITE

La psychologie périnatale est une science naissante et en pleine croissance. La périnatalité correspond à la période autour de la naissance d’un enfant, allant de la conception aux premiers mois de la vie de l’enfant. Cette période englobe donc la procréation, la grossesse, la naissance, l’avènement et l’élaboration des liens parents-enfant.


La psychologue périnatale pourra vous accompagner tout au long de votre chemin pour devenir maman ou papa ; du désir d’enfant, aux premiers mois de la vie de votre bébé, en passant par la grossesse, la naissance, la découverte de la maternité, l’arrivée d’un deuxième enfant, le retour à la vie professionnelle mais aussi parfois la perte, la séparation conjugale, ... Elle vous offrira une présence et une écoute bienveillantes et vous guidera dans cette étape, heureuse ou non, de vie. Vous aurez l’occasion d’exprimer l’impensable, d’y donner du sens et de verbaliser vos ressentis, et ce, dans un cadre respectueux.


L’accompagnement psychothérapeutique aura pour objectif de mettre des mots sur vos doutes, limites et ressentis, qu’ils soient positifs ou négatifs, de définir vos besoins et envies, mais aussi de retrouver la confiance dans vos ressources maternelles, paternelles, parentales et le plaisir d’être parents. Cela se fera notamment en trouvant des solutions face aux éventuels troubles possibles dans la relation d’attachement avec votre bébé. Cet accompagnement pourra également vous aider à affronter des situations douloureuses de pertes, des prises de décisions difficiles suite à un diagnostic prénatal incertain ou de malformation. Les annonces d’infertilité et les parcours de procréation médicalement assistée, ainsi que les hospitalisations lors de la grossesse peuvent aussi être sujet à accompagnement psychothérapeutique périnatal.


En effet, les difficultés relèvent régulièrement d’un manque de confiance en soi mais aussi d’une absence de soutien, de présence familiale ou sociale, d’informations, une non reconnaissance d’un vécu douloureux, … ce qui amène la personne à se sentir seule, perdue, épuisée et dépassée par ces diverses situations.

Les entretiens vous aideront à reprendre confiance en vous, en vos valeurs, en vos compétences et ressources de parents afin de retrouver la sérénité dans votre projet parental. Ils pourront également être le lieu où déposer vos ressentis et questionnements lors d’un parcours de PMA, afin de rendre la période d’attente la plus sereine possible et retrouver un certain bien-être, notamment corporel.


Pourquoi/quand consulter :


- Si vous devez faire face à une situation d’infertilité, à ce que cela implique de douloureux dans votre vie, dans votre couple, dans votre sexualité, dans votre identité, dans vos relations, dans votre corps, …


- Si vous avez envie d’être accompagnée afin de préparer au mieux la naissance, ou si vous vous trouvez submergé(e) de questions, voire d’angoisses face à la grossesse, à l’accouchement, à cet enfant à venir, à la vie à 3, 4, … bref, aux nombreux changements que cette arrivée va engendrer.


- Si vous avez l’impression que les premiers moments avec bébé ne se passent pas comme imaginés, que vous avez le sentiment que vous n’êtes pas un bon parent, que vous n’arrivez pas à tisser des liens d’attachement avec votre nouveau-né, …


- Vous devez affronter une fausse-couche, un deuil périnatal ou une annonce difficile d’anomalie, de malformation, de handicap chez votre bébé et avez besoin d’avoir un lieu sécurisant pour vous poser, pour vous écouter aussi…


- Si vous êtes amenés à vous séparer lors de la grossesse ou peu après la naissance de l’enfant et que vous ressentez le besoin d’être soutenus dans cette épreuve.


- Si vous venez d’apprendre que vous n’attendez pas un mais plusieurs bébés et que cette annonce et tout ce que cela va engendrer comme bouleversements vous pose question voire vous angoisse.


- Si vous êtes inquièt(e) face une menace d’accouchement prématuré.


- Si l’arrivée de votre enfant est survenue plus tôt que prévue et que vous appréhendez les éventuelles conséquences de celle-ci.


- Si vous êtes enceinte alors que cela n’était pas planifié et que vous ne savez pas quoi faire.


- Si vous présentez des complications médicales ou des difficultés psychiques (déni de grossesse, baby-blues, dépression pré-/post-partum, troubles anxieux, …) en lien avec la grossesse ou l’arrivée de votre enfant.


- Si votre enfant (ou vous-même) a dû se faire hospitaliser et que cela continue de vous angoisser, voire joue sur la construction de vos relations parents-enfant.


- ...



Copyright @ All Rights Reserved